Égalité Femmes/Hommes : une ambition réelle pour le groupe EDS

Égalité Femmes/Hommes : une ambition réelle pour le groupe EDS

La question de l’égalité entre les femmes et les hommes est plus que jamais d’actualité, et il est urgent que le monde politique s’interroge sur ses propres pratiques. Si le nombre de femmes députées à l’Assemblée nationale a progressé à l’occasion des élections législatives de 2017, le partage effectif du pouvoir se fait attendre et les obstacles sont encore nombreux. Parce que c’est une exigence démocratique, sociétale et constitutionnelle, notre groupe promeut l’égalité entre les femmes et les hommes comme un objectif partagé par toutes et tous. 

Notre objectif : rompre avec la tradition d’invisibilisation des femmes en politique

–  Avant la création d’un neuvième groupe à l’Assemblée nationale, seul un groupe politique était présidé par une femme ;

–  Cinq des groupes politiques comptent 30% de femmes ou moins et seuls deux en comptent près de 50% (48% pour Lrem, 47% pour le PS) ;

– L’attribution des commissions est stéréotypée : aux hommes la présidence des commissions des finances et des affaires économiques, aux femmes la présidence des commissions des affaires sociales et du développement durable ;

– En 2018, les femmes ne représentaient que 27% des invités politiques selon le CSA ;

– Les élues sont régulièrement la cible de sexisme ordinaire : une enquête de 2016 révèle qu’au moins 50% des participantes ont reçu des insultes ou des menaces parce qu’elles étaient des femmes et/ou qu’elles faisaient de la politique ;

– La difficulté du cumul des vies familiales et professionnelles pèse davantage sur les femmes qui accomplissent en moyenne 70% des tâches domestiques.

Nos engagements : une première française, rejoignant les pays 

européens les plus progressistes

Nous sommes d’ores-et-déjà résolument engagés dans cette voie :

– 65 % de nos membres sont des femmes (11/17 membres) : jamais un groupe politique français n’a compté une telle proportion de femmes. Les seuls exemples comparables en Europe sont le Green League finlandais (85% de femmes) et le Left-Green Movement islandais (61% de femmes) ;

– Nous avons élu une co-présidence et un bureau paritaire.

Mais nous voulons aller plus loin. Parce qu’en matière d’égalité, il n’y a rien de spontané, nous nous engagerons via une charte de l’égalité entre les femmes et les hommes à:

  • Nommer un ou une responsable égalité f/h au sein du groupe ;
  • Utiliser des outils de communication non sexistes et non discriminants et s’engager pour une meilleure prise en compte de l’égalité des genres dans la couverture médiatique du groupe ;
  • Prévoir une politique d’égalité professionnelle pour les collaborateurs du groupe et l’ensemble des collaborateurs de députés ;
  • Prévenir toute forme de violences sexistes et sexuelles en prévoyant des actions de sensibilisation auprès des députés comme des collaborateurs ;
  • Adopter une approche intégrée de l’égalité femmes-hommes dans le processus législatif, en réalisant une analyse d’impact en matière d’égalité de l’ensemble des textes de loi et en la traduisant en propositions.
© Groupe Parlementaire Écologie Démocratie Solidarité